Étude d’éclats d’arcs (étude arc flash)

Cet article est également disponible en : Anglais

La protection contre les dangers d’arc électrique (arc flash) est un élément critique pour la sécurité du personnel et l’intégrité des installations. L’étude de danger d’arc permet aux installations d’accomplir la norme sur la sécurité en matière d’électricité au travail. La façon la plus sécuritaire de travailler en électricité est de le faire dans un équipement hors-service, barré et placé de façon sécuritaire. Cependant, ceci n’est pas toujours possible en raison de la conception de l’équipement et des contraintes d’opération. Pour cette raison, les normes canadiennes et américaines en sécurité ont établi des exigences concernant la réalisation d’analyses d’exposition aux arcs électriques et le port d’équipement de protection individuelle (ÉPI) pour le personnel travaillant près des lignes ou équipements énergisés.  

2015-NFPA-70E-Prot-BNos experts vous aideront à identifier les courants de défaut qui sont à la source des arcs électriques – soient-ils en courant alternatif ou courant continu. Ils possèdent une vaste connaissance des réseaux électriques et les systèmes de puissance, l’ajustement et la coordination des dispositifs de protection, l’évolution des arcs électriques et les moyens de mitigation. L’étude de danger d’arc comporte entre autres les éléments suivants appliqués aux salles et postes électriques: le périmètre d’éclats d’arc, l’énergie incidente (cal/cm2), les catégories de danger/risques, les équipements de protection individuelle (ÉPI), les modifications dans la protection, les méthodes de réduction de danger, etc. Les logiciels utilisés sont ETAP, SKM, CYME (CYMDIST) et EasyPower. Les normes utilisées sont CSA Z462, NFPA 70E ou vos standards plus restrictifs.